RADEX RD1706 : avis et test

Si vous êtes amateur de radioprotection ou simplement un passionné des premières heures de physique nucléaire, alors vous connaissez sans doute la marque RADEX. D’ailleurs, l’un de ses produits phares est le compteur Geiger RADEX RD1706.

Vendu à plusieurs milliers d’exemplaires, ce dosimètre vedette constitue l’un des plus grands succès de RADEX. Et pour cause, le fabricant est généralement considéré comme le must en termes de fiabilité. C’est pourquoi un large spectre d’utilisateurs et d’experts spécialisés ont décidé d’adopter ce petit bijou.

Il faut dire que les produits de RADEX sont fabriqués en Russie par Quarta-Rad, un acteur clé dans la conception de compteurs Geiger. Appelés aussi radiamètres, ces appareils doivent répondre à un cahier des charges très strict. RADEX respecte un protocole dont la rigueur est de mise. Les compteurs de radioactivité du fabricant s’alignent sur des normes internationales en termes de qualité de produit ainsi que d’aspect sécuritaire. Nous pouvons par exemple citer les réglementations CE et RoHS.

La directive européenne RoHS, adoptée en 2003 et entrée en vigueur en juillet 2006, restreint l’utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électroniques et électriques.

Elle interdit l’emploi de substances telles que le plomb, le mercure, le cadmium, le chrome hexavalent, les polybromobiphényles (PBB) et les polybromodiphényléthers (PBDE), qui peuvent avoir des conséquences néfastes sur l’environnement et la santé humaine. Tous les équipements vendus ou importés dans l’Union européenne sont soumis à cette loi.

Présentation : RADEX RD1706

Le compteur RD1706 intègre un tube Geiger-Muller SBM-20-1 qui permet une haute précision au niveau des relevés. Le dispositif se distingue par un système d’alarme sonore et visuelle dont la finalité est de pouvoir avertir l’utilisateur en cas de dépassement d’un seuil de rayonnement prédéfini.

Le tube Geiger-Muller, également appelé détecteur de rayonnement SBM-20-1, constitue un dispositif répandu dans les instruments de mesure de la radioactivité, notamment les compteurs Geiger.

Cette pièce hermétique de forme cylindrique renferme un gaz inerte, généralement de l’argon ou du néon, à une pression très basse, ainsi qu’une anode et une cathode reliées par un fil de tension, permettant la création d’un champ électrique entre les deux électrodes.

Les inventeurs de ce tube, Hans Geiger et Walther Müller, l’ont conçu en 1928. Lorsqu’un rayonnement ionisant, tel que les rayonnements alpha, bêta ou gamma, pénètre dans le tube, il ionise le gaz et produit des électrons qui sont attirés vers l’anode, générant ainsi une impulsion électrique mesurable et quantifiable.

Cette image montre le RADEX RD1706 de face et de dos.

Design

Le compteur Geiger Müller RADEX RD1706 est un gadget nomade conçu pour mesurer les niveaux de radioactivité dans l’environnement. Avec ses dimensions compactes de 105 x 60 x 26 mm et son poids léger de 95 g (sans les piles), il est facilement transportable pour une utilisation en extérieur sans tracas.

L’apparence générale de ce dosimètre se traduit par une coque saillante blanche mate. Un écran de type LCD épaule le boîtier. Ce moniteur assure une meilleure lecture des résultats, mais il vous informe également des niveaux de batteries restants, ainsi que de la date et de l’heure actualisées.

Nous l’avons vu précédemment, le RADEX RD1706 est truffé de fonctionnalités innovantes. La plus représentative reste évidemment, l’alarme qui prévient l’utilisateur en cas de taux anormaux de radioactivité.

La structure et le revêtement en plastique se montrent solides et résistants, un gage de sûreté face aux chocs ou à différentes chutes éventuelles. Les boutons de commande sont accessibles et bien agencés sur la surface du compteur. Ici, nous sommes loin d’un cachet extravagant. La sobriété et la simplicité se mêlent à une manipulation particulièrement aisée et intuitive.

En somme, le design du compteur Geiger Müller RADEX RD1706 s’apparente à celui d’un détecteur fonctionnel et efficace. Son format de poche et sa légèreté en font un outil pratique pour évaluer les niveaux de radioactivité à tout moment et en tout lieu.

Principales caractéristiques : RADEX RD1706

Le compteur RADEX propose un concentré de caractéristiques intéressantes. Ci-dessous, nous avons listé les principales informations à retenir si l’on envisage l’achat de ce dosimètre :

  • Plage de mesure de la dose de rayonnement: 0,05 à 999,0 microsieverts par heure (µSv/h)
  • Plage de mesure de la dose cumulée de rayonnement: 0,001 à 999,9 millisieverts (mSv)
  • Plage de mesure du débit de dose de rayonnement: 0,01 à 999,0 microsieverts par heure (µSv/h)

  • Type de détecteur: tube Geiger-Muller SBM-20-1
  • Précision de la mesure: ±15% (à une dose de 0,1 à 999,0 µSv/h)
  • Temps de réponse du détecteur: 40 secondes (en mode détection de dose de rayonnement)

  • Affichage numérique de la dose de rayonnement, de la dose cumulée de rayonnement et du débit de dose de rayonnement
  • Alarme sonore et visuelle pour avertir lorsque la dose de rayonnement dépasse un seuil défini à l’avance
  • Fonction d’enregistrement des données de mesure (jusqu’à 5500 enregistrements) avec horodatage

  • Interface USB pour la connexion à un ordinateur pour la récupération des données et la configuration de l’appareil
  • Fonctionne sur deux piles AA alcalines (non incluses) avec une durée de vie de la batterie d’environ 550 heures
  • Dimensions: 105 x 60 x 26 mm
  • Poids: 95 g (sans les piles)

RADEX RD1706 : un compteur précis

Le dosimètre RADEX RD1706 ne fuit pas sa réputation. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’agit d’un des meilleurs rapport qualité prix du marché. La bête scanne des doses de rayonnement comprises entre 0,05 à 999,0 microsieverts par heure (µSv/h).

Lire aussi :  GAMMA-SCOUT Alert

Le bougre est également capable de mesurer la dose cumulée de rayonnement dans une plage allant de 0,001 à 999,9 millisieverts (mSv) ainsi que le débit de dose reçu avec une sensibilité s’échelonnant entre 0,01 à 999,0 microsieverts par heure (µSv/h).

  •  Rapidité de mesure

Le RADEX RD1706 est doté d’une précision de mesure de ±15% à une dose de 0,1 à 999,0 µSv/h. Il possède également un temps de réponse rapide de 40 secondes (en mode détection de dose de rayonnement).

  •  Facilité d’utilisation

Le compteur Geiger Muller RADEX RD1706 possède un écran numérique facile à lire qui affiche la dose de rayonnement, la dose cumulée de rayonnement et le débit de dose de rayonnement. De plus, il embarque un dispositif qui se déclenche lorsque la dose de rayonnement dépasse une limite préétablie. On peut paramétrer le seuil au préalable.

  •  Enregistrement et connectivité

Le RADEX RD1706 enregistre les données de mesure avec horodatage. Il est ainsi possible de stocker jusqu’à 5500 enregistrements. L’interface USB se caractérise par le présence d’un port. Le radiamètre se connecte donc à n’importe quel ordinateur, et propose une sauvegarde des divers relevés.

  •  Autonomie et portabilité

Le fonctionnement de cet appareil est assuré par deux piles AA alcalines qui lui confèrent une autonomie de batterie d’environ 550 heures. Avec des dimensions compactes de 105 x 60 x 26 mm, similaires à celles d’un jeu de cartes, et un poids inférieur à 100 grammes, il est très facile à transporter et à utiliser partout où vous en avez besoin.

Le dosimètre RADEX RD1706 est idéal pour les professionnels travaillant dans des secteurs où la radioactivité est une préoccupation majeure, comme la recherche en physique nucléaire, la médecine nucléaire et la radioprotection. Il est également adapté pour les particuliers soucieux de leur sécurité et de leur santé face aux risques de radioactivité.

Avantages

Le radiamètre portable RADEX RD1706 est pratique et facile à utiliser, même pour les débutants. En effet, il suffit de l’allumer et de le tenir dans la main pour obtenir une mesure précise sur les champs de radioactivité ambiants.

  • Simple à utiliser
  • Donne une mesure d’ambiance de type radiamètre
  • Permet de contrôler le taux de radioactivité où que l’on soit
  • Précis et fiable

Pas besoin d’être un féru ou un professionnel de haute volée, les novices accéderont sans se prendre la tête à des statistiques d’une grande exactitude avec des marges d’erreurs infimes. En effet, Le RADEX RD1706 analyse la dose de rayonnement dans une plage allant de 0,05 à 999,0 microsieverts par heure (µSv/h).

Inconvénients

Le principal désavantage du RADEX RD1706 relève de son incapacité à différencier les types de rayonnement (bêta, gamma, alpha). Il fournit une mesure globale de l’environnement en matière de radioactivité, sans se soucier des détails sur la variété de rayonnements intrinsèques.

De plus, ce dosimètre n’a pas de fonction de conversion en becquerel, ce qui peut restreindre son utilisation pour un panel d’applications scientifiques.

  • Ne permet pas de distinction entre les types de rayonnement (bêta, gamma, alpha)
  • Pas de conversion en becquerel

Sa plage de mesure se résume à une sensibilité comprise entre 0,05 à 999,0 microsieverts par heure (µSv/h). Par conséquent, il n’est pas adapté aux environnements très radioactifs tels que les centrales nucléaires ou les zones de décontamination. Il ne détecte que la dose de rayonnement, sans donner d’informations sur la nature ou la source radioactive, ce qui peut être préjudiciable dans certaines situations d’urgence.

Axes d’amélioration

Bien que le RADEX RD1706 soit une référence dans sa catégorie, lui apporter quelques améliorations le rendrait encore plus séduisant aux yeux des consommateurs.

  • Mode d’emploi plus complet en français
  • Ajout d’informations sur la dose cumulée
  • Ajouter une fonction de distinction entre les types de rayonnement
  • Ajouter une fonction de conversion en becquerel
  • Autonomie plus longue
  • Inclure d’une dragonne et prévoir une attache

Tout d’abord, une notice en français serait la bienvenue. Nous affirmons cela, car de nombreuses personnes ne sont pas expertes et ont besoin d’une feuille de route claire pour mieux appréhender l’utilisation de l’appareil.

Ensuite, l’ajout d’une fonction de distinction entre les types de rayonnement (bêta, gamma, alpha) permettrait d’améliorer la précision de la mesure. De plus, une conversion en becquerel serait également souhaitable pour les utilisateurs exigeants ou les professionnels à la recherche d’ergonomie.

Enfin, une autonomie plus longue et la fourniture d’une dragonne avec un système d’attache changeraient la donne en déplacement. La dimension baroudeuse du détecteur serait ainsi davantage respectée.

Verdict final : Radex RD1706

En conclusion, le Radex RD-1706 est un compteur Geiger haut de gamme dont les performances répondent aux attentes du grand public et même d’un public averti. Rappelons les points essentiels à savoir !

– D’une part, ce dosimètre surveille et traque les particules ionisantes, les radiations cumulées et le débit de dose de rayonnement avec une plage de mesure respective de 0,05 à 999,0 µSv/h, 0,001 à 999,9 mSv et 0,01 à 999,0 µSv/h.

– D’autre part, le détecteur est équipé d’un tube Geiger-Muller SBM-20-1 et a une précision étonnante de ±15% pour une dose de 0,1 à 999,0 µSv/h, ainsi qu’une réactivité éclair de 40 secondes (en mode détection de dose de rayonnement).

Pour un prix légèrement inférieur à 500 euros, le Radex RD-1706 s’impose comme un choix abordable et judicieux. Les personnes ayant besoin d’un compteur Geiger avec des fonctions avancées seront également satisfaites des prestations proposées par ce radiamètre.

Laisser un commentaire