Mesurer la qualité de l’air : découvrez le Airthings 2930 Wave Plus

L’homme passe près de 90% de son temps dans des environnements intérieurs, et pourtant, ces espaces peuvent être de 2 à 5 fois plus nocifs que les milieux extérieurs. Face à ce constat, une surveillance rigoureuse de la qualité de l’air à l’intérieur des bâtiments s’impose comme une réponse incontournable. Dans cet article, nous aborderons le problème de la qualité de l’air et les solutions pour y remédier, qui passent notamment par l’acquisition d’un dosimètre. Le Airthings 2930 Wave Plus fait partie de ces outils à large spectre capables de quantifier des niveaux de particules anormales en suspension. Nous lui dédions aussi ce billet en tant que chef de file.

Contamination de l’air : les causes

Avant de lancer la revue produit, quelques éclaircissements sont nécessaires.

Diverses sources contribuent à la détérioration de l’atmosphère au sein des foyers parmi lesquelles nous retrouvons :

  • les matériaux de construction
  • les produits d’entretien
  • les appareils de chauffage et de cuisson
  • les activités humaines
  • les moisissures et les allergènes

Les conséquences sur la santé

Une mauvaise qualité de l’air à la maison est le plus court chemin vers de sérieuses répercussions sur la santé de ses occupants. Les risques varient en fonction de l’exposition à certaines substances chimiques ou biologiques, mais aussi de la sensibilité de chaque individu.

– Les symptômes courants

Les effets immédiats d’une exposition à un des polluants susmentionné se manifestent par une série de symptômes tels que :

  • irritation des yeux, du nez et de la gorge
  • maux de tête
  • fatigue
  • difficultés respiratoires
  • nausées

Ces symptômes disparaissent généralement une fois que la personne quitte les lieux contaminés.

– Les effets à long terme

Un contact prolongé à des molécules toxiques entraînent des problèmes de santé plus graves, notamment :

  • asthme
  • allergies
  • maladies respiratoires chroniques
  • maladies cardiovasculaires
  • cancers

NB : les molécules radioactives tel le radon-222 sont invisibles et inodores, c’est pourquoi il nous semble impératif d’acheter un détecteur de radon pour vérifier les seuils.

Les clés pour améliorer la qualité de l’air intérieur

Face aux enjeux précités, un panel de solutions peut être mis en place si l’on vise la diminution des émanations nocives.

Se prévaloir d’un air sain et respirable, c’est entre autre :

  •  Veiller à une bonne ventilation

Un système de ventilation efficace évacue les polluants intérieurs et assure un renouvellement constant de l’air. Dans la même veine, une VMC doit être régulièrement inspectée. Procéder à un entretien régulier des équipements (filtres, conduits, climatiseurs, etc.) est impératif pour s’épargner aussi des risques d’autres agents pathogènes comme la légionellose.

  •  Utiliser des produits écologiques

Opter pour des matériaux de construction et des produits d’entretien écologiques et sains peut significativement diminuer les émissions de substances chimiques dangereuses.

  •  Maintenir une température et une humidité adaptées

Une température trop élevée ou une humidité excessive favorise la prolifération des acariens, des moisissures et autres allergènes. Réguler les niveaux thermiques est quelque chose de primordial. Dans une chambre pour bébé, par exemple, l’hygiène est une condition sine qua non.

Le dosimètre radon Airthings 2930 Wave Plus – Le dispositif de veille primé

Airthings, une entreprise spécialisée dans la qualité de l’air et reconnue pour son expertise en détection du radon. Elle nous propose une solution innovante et intelligente pour surveiller les pics de pollution : le Wave Plus. Doté de multiples capteurs intégrés et d’une application dédiée, ce moniteur est un véritable arsenal pour évaluer la qualité de l’air que nous respirons au quotidien.

Caractéristiques du produit

Le Wave Plus d’Airthings est un appareil intelligent qui offre une surveillance continue du radon, du dioxyde de carbone (CO2), des produits chimiques en suspension dans l’air (COV totaux), de l’humidité, de la température et de la pression atmosphérique.

C’est le premier de son genre, honoré par de nombreuses récompenses pour son innovation et son utilité. De plus, le détecteur est alimenté par piles, offrant une flexibilité de placement où que vous en ayez besoin avec une autonomie de 16 mois. L’application mobile est compatible iOS et Android.

Performances : Airthings 2930 Wave Plus

Airthings 2930 Wave Plus

Après avoir testé le Wave Plus, nous avons été impressionnés par sa précision et sa facilité d’utilisation. Les niveaux de radon sont surveillés en permanence, permettant une action rapide en cas de nécessité. Les capteurs intégrés sont capables de détecter une multitude de paramètres liés à la qualité de l’air, et une période de stabilisation initiale de 7 jours (1 mois pour le capteur de radon) assure une précision optimale.

Avantages

– Indique l’état de la pollution intérieure ;

– Fournit une application smartphone facile à utiliser pour l’analyse des données ;

– Jugé indispensable pour la maison par de nombreux consommateurs ;

– Collecter un éventail de mesures environnementales (radon, température, CO2, humidité, etc.) de manière précise ;

– Envoie des notifications en cas de niveaux hors norme ;

– Bénéficie d’un support client réactif ;

– Très efficace pour mesurer les COV (Composés Organiques Volatiles) ;

– Peut aider à identifier les causes de certains symptômes comme les maux de tête, liés à des variations de la pression atmosphérique.

Inconvénients

– Ne permet pas l’exportation des données sur un tableur ou un fichier PDF ;

– Nécessite un téléphone portable pour l’analyse des données ;

– Connexion Bluetooth parfois instable ;

– Les mises à jour de l’appareil peuvent présenter des problèmes ;

– Le capteur de CO2 peut dysfonctionner ;

– L’appareil ne dispose ni de connexion Wi-Fi, ni d’alimentation externe, limitant sa portée et sa praticité ;

– L’application nécessite de nombreuses autorisations ;

– Les données ne sont pas en temps réel et une calibration de 7 jours est requise ;

– Installable sur un seul téléphone à la fois ;

– Coût jugé élevé par certains utilisateurs.

Conclusion : Airthings 2930 Wave Plus

Lors de nos essais, le radiamètre Airthings 2930 Wave Plus a démontré sa vaillance. En sus d’une ergonomie poussée, le détecteur affiche une polyvalence et des relevés dont la précision est honorable.

Néanmoins, quelques zones d’ombre viennent entacher le tableau. L’exportation des données sur un tableur ou un fichier PDF n’est pas possible, et l’utilisation d’un téléphone portable est nécessaire pour analyser les données. Le dosimètre n’a pas de connexion Wi-Fi ni d’alimentation externe, et une calibration préalable de 7 jours est requise.

Malgré ces points noirs, le dosimètre Wave Plus d’Airthings est un outil de haute technologie qui donne une alternative performante pour la surveillance de la qualité de l’air intérieur.

Laisser un commentaire