Centrale nucléaire : mythes et réalités

Une centrale nucléaire est une organisation complexe qui possède plusieurs dénominateurs. Les réacteurs nucléaires sont le cœur du rouage. La chaleur dégagée en leur sein émet de la vapeur qui fait tourner une turbine pour créer de l’électricité.

Comment fonctionne une centrale nucléaire ?

La fission est le processus de division d’un noyau en deux autres. Le combustible employé se compose d’uranium. La multiplication des atomes d’uranium issue de cette fission augmentent la température de l’eau autour du réacteur. Celle-ci peut atteindre les 300 degrés Celsius. C’est d’ailleurs pour cela que le liquide H2o est pressurisé dans le circuit primaire en vase clos.

Ce système relie une seconde antichambre, par le biais d’un générateur de vapeur. L’appareil sert de jonction, et voit l’eau du premier circuit réchauffer celle du deuxième. Il la traite afin qu’elle ressorte sous forme de vapeur. La force cinétique engendrée actionne une turbine qui pourra elle aussi faire marcher un alternateur. De ce procédé, il produit alors un courant électrique exploitable.

La troisième chambre réengage le mécanisme, elle est constituée de bassins où l’eau est refroidie.

Quels sont les 2 types de réacteur nucléaire les plus communs ?

Au total, il existe 5 modèles de réacteurs. Si leurs finalités sont les mêmes, nous allons focaliser notre attention sur ceux que l’on rencontre le plus souvent.

  • Réacteur à eau pressurisée (ou REP)

Comme son nom l’indique, cette infrastructure garde l’eau sous pression. Ainsi, le liquide embrasse une propriété caloporteur et modérateur. Pour alimenter la bête, on adopte un régime de combustion à l’uranium enrichi. Les réacteurs REP sont sans doute les plus utilisés dans l’industrie nucléaire. Ils représentent près de la moitié du parc mondial.

  • Réacteur à eau bouillante (ou REB)

Dans ce type de configuration, l’eau apporte également de la chaleur, mais elle n’est plus pressurisée. Tout se joue au niveau atmosphérique où le liquide devient bouillant. Les réacteurs REB sont moins répandus que leurs cousins REP. On estime un ratio d’environ 20% de ces installations à travers la planète.

Centrale nucléaire : un risque réel pour les riverains

Dans notre pays, une centrale est conçue pour assurer une production énergétique pendant au moins 40 ans. Les habitants qui vivent ou qui se déplacent dans un rayon autour d’une centrale nucléaire se soumettent à de potentiels dangers. Il convient de ne pas négliger cet aspect. Aucune étude précise n’a été réalisée, mais l’on a constaté une résurgence des cancers de la tyroïde près des zones environnantes à celles des centrales nucléaires. C’est le cas par exemple de Fessenheim en Alsace.

Pourquoi acheter un compteur Geiger Müller ?

Un compteur Geiger peut mesurer les niveaux de rayonnements dans un secteur donné. Ce dosimètre électronique portable vérifie régulièrement les taux de radiation et assure ainsi une protection renforcée mettant à l’abri vos proches ou votre famille.

Il est important de prendre les précautions nécessaires pour minimiser l’exposition à des pics de radioactivité élevés. En effet, la pollution ionisante cause des dommages sur la santé à long terme, et parfois de manière irréversible.

Laisser un commentaire